Histoire d’hier et d’aujourd’hui

Ce petit musée a été créé par Henri Parriat en 1966.

À la fin du XX e siècle, le Grenier à sel est la propriété de Raymonde Régnier, habitante de Mont-Saint-Vincent, qui décide de le céder au syndicat d’initiative de Montceau, à la condition qu’il porte le nom de son mari qui fut un éminent chercheur dans le domaine pharmaceutique et plus particulièrement dans celui de l’anesthésie.

En 2011, il est cédé à l’assocaition Passion Patrimoine, pour 1 euro symbolique, par l’Office du Tourisme de Montceau-les-Mines qui était en charge de sa gestion.